BIOFEEDBACK - RELAXOLOGIE

www.biofeedback-relaxologie.info

Chapitre 1 - Biofeedback

1.2 - Bibliographie française - 1.3 - Associations de biofeedback
1.4 - Sites Web en français

1.1 - Description

Définition
Dans le dictionnaire, le mot biofeedback n'est généralement pas indiqué ou bien renvoie aux mots « rétroaction biologique » ou « biorétroaction » ou encore « rétrocontrôle », sauf dans les dictionnaires spécialisés de médecine ou de psychologie. La définition est souvent celle-ci : technique grâce à laquelle on utilise des informations relatives à une fonction normalement inconsciente du corps pour en acquérir un contrôle conscient, volontaire.
Un feedback est une information en retour ou un retour d'information. Le biofeedback est donc un feedback biologique, un feedback appliqué au vivant, un retour d'information de l'organisme, du corps.

>> Visiter aussi : www.biofeedback.fr <<

Principe
Voyons la différence qu'il y a entre un examen médical et une séance de biofeedback. Cette comparaison un peu simpliste devrait permettre, dans un premier temps, de clarifier les choses en faisant un parallèle entre deux utilisations de matériels similaires, voire identiques (capteurs et électrodes par exemple).
- Le but d'un examen médical par électroencéphalographie (EEG) ou électrocardiographie (ECG) est le dépistage d'un éventuel problème. Après avoir passé l'examen, le praticien fait son diagnostic et vous en donne le résultat, dans un délai plus ou moins long.
- Le but d'une séance de biofeedback (EEG, ECG ou autre) n'est pas de procéder au dépistage d'une éventuelle maladie. Durant une séance, vous avez accès en temps réel à certaines informations sur le fonctionnement interne des organes analysés, de manière pouvoir en modifier progressivement leur mode de fonctionnement.

schéma séance biofeedback- Exemple d'une séance de biofeedback -
J'ai réalisé ce petit dessin afin de résumer le processus de votre prochaine séance de biofeedback. En 1, un capteur récupère des signaux sur votre corps et les envoie à un appareil de biofeedback. En 2, ces signaux sont convertis et amplifiés par l'appareil et transmis généralement à un ordinateur. En 3, vous recevez ces informations sous une forme visuelle et/ou auditive et en prenez conscience. En 4, à l'aide d'exercices mentaux et/ou musculaires et/ou respiratoires (indiqués par le relaxologue ou le thérapeute), vous agissez sur votre corps. En 1, le capteur récupère à nouveau la réponse de votre corps... En 2, les signaux sont convertis et amplifiés... En 3, vous recevez ces nouvelles informations en provenance de votre corps et prenez conscience des modifications obtenues. En 4, à l'aide des exercices vous pouvez agir à nouveau... Et ceci pendant toute la durée de la séance.

> Sous une forme animée <

Des biofeedbacks
L'appareil de biofeedback ne fait que renseigner et rien d'autre. C'est seulement l'utilisation des informations reçues qui en fera une méthode de relaxation, de rééducation ou une technique thérapeutique...
Les informations en provenance de l'organisme peuvent être : la résistance musculaire, la température corporelle, les ondes cérébrales, le rythme cardiaque ou la conductance cutanée. Certains appareils de biofeedback sont conçus pour ne recueillir qu'une sorte d'information tandis que d'autres peuvent recueillir plusieurs informations. En fonction du praticien ou du thérapeute, l'appareil utilisé sera donc différent. Ainsi, on aura des biofeedbacks EEG, EMG, EDG/SR/SC, ECG/HRV, TEMP, RESP, etc.
Le biofeedback EEG est aussi appelé neurofeedback. Cependant, le logiciel et la méthode utilisés par l'ADNF (voir ci-dessous) reposent sur un principe particulier, élaboré par Zengar Institute, principe qui n'est pas reconnu comme étant du neurofeedback. Vous touverez des informations complémentaires et détaillées sur www.biofeedback.fr (lien ci-dessus).
 
Certains sites Web cultivent la confusion en donnant des informations et des références correctes sur le biofeedback ou le neurofeedback, alors que les protocoles ou appareils utilisés (et proposés à la vente) sont très différents des protocoles validés par les organismes officiels ou des appareils préconisés. Parfois, la différence est si importante que cela n'a plus rien à voir avec le véritable biofeedback... Pas toujours facile de s'y retrouver ! Lire ci-dessous précisions importantes et mise en garde.

Précisions importantes
Devant une publicité par exemple, vous pourrez vous dire que ce que l'on vous propose n'est pas du biofeedback car :
- le biofeedback n'utilise pas de stimulations visuelles ou auditives ;
- le biofeedback n'utilise pas non plus de stimulations électriques ou magnétiques ;
- le biofeedback n'a aucune action sur une quelconque harmonisation énergétique ;
- le biofeedback ne permet pas de visualiser les chakras ou le magnétisme animal ;
- le biofeedback ne peut en aucun cas réaliser un bilan de santé (au sens médical) ;
- le biofeedback n'agit pas tout seul, comme par magie, sur tout et n'importe quoi...
En revanche, vous pourrez vous dire que ce que l'on vous propose est peut-être bien du biofeedback car :
- le biofeedback demande une participation active de votre part ;
- le biofeedback fait appel au contrôle volontaire ;
- le biofeedback repose sur un apprentissage conscient ;
- le biofeedback demande un entraînement plus ou moins long et plus ou moins facile...
 
Depuis quelques mois, et à grand renfort de publicités, des sites Web parlent d'une "médecine quantique" (science ou pseudoscience ?) et proposent des appareils qui n'ont rien à voir avec le biofeedback ! Le « biofeedback quantique » n'existe pas ! En effet, le biofeedback n'est pas fait pour analyser l'état de santé en général afin de rechercher des pathologies ou apporter une guérison de tout et n'importe quoi. On ne peut que déplorer cet amalgame et la confusion engendrée par l'emploi du terme biofeedback. Cette situation pourrait jeter le discrédit sur le biofeedback et être très préjudiciable à une technologie qui repose sur des principes scientifiques, prouvés et reconnus depuis longtemps dans le monde entier.

Place du biofeedback en France
Contrairement aux États-Unis, le biofeedback est aujourd'hui encore très marginal en France. Je ne pense pas me tromper en disant que c'est en kinésithérapie que le biofeedback est le plus utilisé actuellement, notamment en rééducation musculaire et du périnée. Par deux fois, vers 1978 puis 1988, le biofeedback a tenté de s'implanter en France à grand renfort de publicité, mais sans succès ! Il semblerait qu'en ce moment sa diffusion soit plus discrète (mais plus solide ?). Il faut noter que l'Allemagne s'intéresse au biofeedback déjà depuis quelques années et qu'il existe plusieurs diffuseurs de matériels et logiciels ainsi que des organisateurs de séminaires de formation.
Il faut aussi mentionner une autre application du biofeedback, assez répandue en France (tout est relatif) sous le nom de « cohérence cardiaque ».  Ce biofeedback a été porté à la connaissance du public français par le docteur David Servan-Schreiber, en particulier par son ouvrage « Guérir » et aussi par quelques démonstrations à la TV.
Le principal frein à la diffusion du biofeedback en France est l'absence de traduction en français des logiciels et de leur documentation.
• Au Magazine de la Santé du 13 mars 2007 (sur France 5), nous avons pu voir une excellente démonstration de rééducation du périnée par le biofeedback, en kinésithérapie.
• Magazine de la Santé (28 avril 2008) - Démonstration de l'utilisation du biofeedback en rééducation, dans des cas d'incontinence.

Règlementation
L'utilisation du biofeedback n'est pas réglementée en France. Le praticien doit l'utiliser (c'est souhaitable) en fonction de ses compétences, bien que, en lui-même, l'appareil de biofeedback ne soit pas dangereux puisqu'il ne fait que renseigner, comme je l'ai déjà indiqué. Concernant les États-Unis par exemple, voir en D1 dans la FAQ.

Émissions TV
Avez-vous déjà regardé « Zone rouge » ou « La méthode Cauet » à la télévision ? Dans les deux émissions, un système de biofeedback était, ou est, utilisé. Mais, si dans le premier cas on était assez proche d'une véritable séance de biofeedback, dans le second on en est très loin. Quand je dis biofeedback, ce n'est pas tout à fait exact dans la mesure où le retour d'information est effectué vers le public et non vers le sujet lui-même. De plus, dans certains magazines TV, la description faite du capteur utilisé dans la Méthode Cauet n'est certainement pas conforme à la réalité. D'ailleurs, je n'ai trouvé aucune information sur le système employé. Il semblerait qu'il s'agisse d'un capteur photoplétysmographique (donc pour l'ECG)... Vous découvrirez d'autres applications ludiques du biofeedback dans les chapitres suivants.

> MISE EN GARDE <

haut de la page

1.2 - Bibliographie française

Si les publications en anglais, américaines entre autres, se comptent par centaines, la liste des ouvrages en français traitant uniquement du biofeedback n'est pas difficile à constituer car elle ne comporte que quatre ouvrages (tous épuisés) :

voir le livre« Stress & Biofeedback »
Barbara B. Brown
Éditions Opuscule - 1978
Traduction de : Stress and the Art of Biofeedback
Harper & Row - New York - 1977
< cliquer pour agrandir l'image
 
voir le livre 
« Se contrôler par le biofeedback »
Paultre Ligondé
Éditions de l'Homme - 1982
< cliquer pour agrandir l'image
 
 
 
« Le biofeedback au service de la maîtrise et de la connaissance de soi »
Lucien Gérardin
Éditions Retz-CEPL - 1978
 
 
voir le livre 
« Biofeedback principes et applications »
Anne et Antoine Rémond

Éditions Masson - 1994
< cliquer pour agrandir l'image
 
 

- Note : Biofeedback principes et applications est un ouvrage écrit par des Français plus connus aux USA qu'en France ! Son contenu en fait un livre capital pour la connaissance, la compréhension et la diffusion du biofeedback...

Autre ouvrage de Barbara B. Brown dans lequel le biofeedback est souvent cité :
• Le pouvoir de votre cerveau - Éditions Le Jour - 1984
   Traduction de : Supermind, the Ultimate Energy - Bantam New Age Books - 1980
 
Quelques ouvrages comportant un chapitre sur le biofeedback :
• Relaxation thérapeutique - J.-P. Meyer - Éd. Masson
• Introduction aux méthodes de relaxation - Docteur B. Auriol - Éd. Privat
• Guide des pratiques psycho-corporelles - Éd. Masson
• Les relaxations - Suzanne Masson - Éd. PUF
• La révolution du cerveau - Marilyn Ferguson - Éd. Calmann-Lévy
• 101 questions sur les méthodes PSY - Louise Chauchard - Éd. Hachette
• La psychologie du sport de haut niveau - Éd. PUF
• Sophrologie dans notre civilisation - Dr R. Abrezol - Inter Marketing Group
• Le catalogue des ressources volume 3 - Librairies Alternatives et Parallèles
   Dans cet ouvrage, en 1978 et pour la première fois en Europe, publication d'un tableau comparatif d'appareils, à usage personnel, qui étaient censés permettre de produire des ondes alpha à volonté (page 797). Il y avait même une mise en garde : « Si la machine n'est pas dangereuse, mais qu'elle ne fonctionne pas, elle aura au moins pour effet de vous faire rester assis sans rien faire et de vous détendre. Ceci est très utile pour la méditation. Voilà pourquoi tant de personnes qui ont acheté ces appareils qui fonctionnent mal en sont pourtant parfaitement satisfaites. »

1.3 - Associations françaises diffusant ou appliquant le biofeedback

• BFKT - Association pour l'enseignement du biofeedback thérapeutique
- Siège social : n'est plus à Paris depuis février 2002.
- Site Web : www.bek.fr   Note : les infos ne sont plus actualisées depuis très longtemps.
De plus, le courrier expédié à l'adresse indiquée sur le site n'aura pas de réponse et le numéro de téléphone n'est plus attribué. Enfin, parmi les enseignants mentionnés, certains n'ont plus aucune relation avec l'association tandis que d'autres sont décédés depuis plusieurs années !

>> Octobre 2012 : le site n'existe plus.
 
• Association OpenEmg - Combattre le stress par la relaxation et le biofeedback musculaire.
- Siège social : 52, rue Athime-Rué 92380 GARCHES (?)
- Site Web : openemg.free.fr (adresse ? en décembre 2013)
Cette association étudie la réalisation d'un appareil EMG à bas coût pour la relaxation musculaire par biofeedback... Infos, liens, documentation, etc.
 
• Association pour la Diffusion du Neurofeedback en France (ADNF)
Il faudrait plutôt dire : Association pour la Diffusion du NeurOptimal en France.
- Siège social : 1, village de Fontariol - 03240 LE THEIL
- Site Web : www.adnf.org
Note importante : le logiciel et la méthode reposent sur un principe particulier, propre à Zengar Institute. S'il peut s'agir d'une neurothérapie, en revanche ce n'est pas du neurofeedback dans la mesure où cette méthode ne répond pas à la définition et aux principes de base du biofeedback EEG ! Cette méthode n'est donc pas reconnue en tant que neurofeedback par les organismes officiels américains. Ce n'est qu'une technique de stimulation du cerveau dont l'efficacité n'a pas encore été scientifiquement et rigoureusement prouvée !

haut de la page

1.4 - Liens vers des sites Web en français

Voici quelques adresses de sites en français entièrement consacrés au biofeedback :
• le site de l'auteur d'un des ouvrages cités plus haut (1.2) Paultre Ligondé :
> Institut de Biofeedback de Laval, au Canada
• mon second site, davantage destiné aux praticiens :
> www.biofeedback.fr

Cependant, vous trouverez des articles très intéressants sur des sites Web traitant de psychologie, de médecine, de rééducation motrice ou de médecines douces...
Lancez une recherche sur les pages en français avec Google par exemple : www.google.fr

Voici déjà quelques adresses (les liens pointent directement sur les pages concernées) :
> www.passeportsante.net
> www.servicevie.com
> www.bfe.org
> www.arte-tv.com (vidéo d'une séance de biofeedback EMG et EEG)

> Infos complémentaires dans la FAQ (section D)

Retour accueil  -  Retour menu